les-mots-parleurs-bourgogne

les-mots-parleurs-bourgogne

Quand le diable sortit de la salle de bain - S.Divry

1 appréciations
Hors-ligne
Une petite présentation du livre que nous avions fait pour le magazine de notre groupement de librairies Initiales! Un vrai gros coup de coeur!
Deuxcornes de diable noires sur un fond rouge uni, « quand le diable sortit de
la salle de bain » est un ouvrage qui attire l’œil. Après un roman ciselé et
remarqué sur la condition des femmes « La condition pavillonnaire » (Mention
spéciale du jury du Prix Wepler), Sophie Divry nous propose un surprenant
nouveau roman « improvisé, interruptif et pas sérieux » totalement à
l’opposé du précédent.
Elle choisit ici d’aborder notre époque par le thème duchômage et des difficultés financières (assez peu traité dans la littérature française)
pour en faire un livre irrésistible et explosif. A Lyon, Sophie, une jeune
écrivaine chômeuse et en difficulté dans l’écriture de son roman, se demande
comment elle va pouvoir vivre dix jours avec quarante euros. Elle jongle avec
Pôle Emploi, les allocations, les petits boulots, les lenteurs administratives
et la faim qui lui tord le ventre…
Dans une deuxième partie elle va trouverrefuge (ou tout du moins nourriture) chez ses parents, lors d’une réunion
familiale réunissant ses six frères.
Et c’est drôle et jubilatoire ! Car à la limitation des possibles dupersonnage central (« non-acheter, non-sortir, non vouloir, non-métro,
non-nouvelles factures, non-cinqfruitsetlégumes »…) Sophie Divry va, elle,
s’offrir toutes les libertés narratrices et typographique : Digressions,
listes à la Perec, pages à découper car contenant des  « scènes
propres à heurter la sensibilité du jeune public », paragraphe avec des
formes, intervention dans le récit du diable lubrique de l’auteur, etc. L’imagination
de l’auteur parait sans limites et ses jeux de lettres donnent toute sa
dimension à « l’objet » livre papier. On rit jaune, c’est drôle,
inventif, surprenant avec une écriture vive et dynamique. Tout y est excessif
et c’est extrêmement libérateur ! Enfin, ne vous privez pas de la lecture
des pages « bonus » imprimées sur pages rouges à la fin !

0 appréciations
Hors-ligne
Les Mots Parleurs Bourgogne l'ont acheté! Je ne l'ai pas encore lu mais c'est vraiment donner l'envie de le lire! A tout ceux qui veulent le découvrir, je le laisse à l'Ecritoire...
Valérie Delbore
Les Mots Parleurs Bourgogne

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 798 autres membres