les-mots-parleurs-bourgogne

les-mots-parleurs-bourgogne

Les vieux ne pleurent jamais - C. CURIOL

1 appréciations
Hors-ligne
Envoyé par Jocelyne à l'Ecritoire

Voyages
 
Il y a deux romans en un dans cette histoire menée à viveallure et vif humour par Céline Curiol : celui d’une femme Judith qui, à 70
ans, aimerais savoir  de ce qu’est devenule charmant jeune homme dont elle a trouvé la photo entre les pages 90  et 91 du Voyage au bout de la nuit de L.-F.Celine. Mais aussi celui de Judith (la même), quand elle part, avec une amie à
elle, en voyage organisé type 3e âge… ce qui donne d’ailleurs à l’auteur, qui
frise par le haut la quarantaine, le prétexte pour s’en donner à cœur joie sur
les vieilles dames indignes et celles qui sont en revanche un peu trop dignes.
 
Rapport aux autres, lien social, importance de la famille…de tous ces liens qui relient aux autres, qu’ils soient façade, artifice ou
citadelle inexpugnable, quels sont ceux qui comptent quand l’on se sait vieux
et mortel ?
 
C’est drôle, c’est facile, c’est tendre, c’est agréable… etbeaucoup moins 1er degré qu’on pourrait le penser de prime abord.
 
Jocelyne
 
« Les vieux ne pleurent jamais », de Celine Curiol, Actessud, 324 pages, 21 €


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 781 autres membres